L’IMO invitée à donner la priorité aux actions visant à réduire le bruit sous-marin par les navires

le bruit sous-marin

12 octobre, 2023

Tel que rapporté par le Maritime Magazine en septembre, la Clean Arctic Alliance et la Clean Shipping Coalition ont appelé à une action internationale accrue pour décarboner la flotte mondiale de transport maritime. Cet appel a été fait le 18 septembre lors d’un atelier de deux jours sur la relation entre l’efficacité énergétique et le bruit sous-marin émis par le transport maritime à l’Organisation maritime internationale (IMO) à Londres.

« Cet atelier de l’IMO doit identifier et prioriser les actions qui rendront les navires plus silencieux et réduiront leur impact climatique », a déclaré John Maggs, président de la Clean Shipping Coalition. « Plus tôt cette année, les membres de l’IMO ont adopté de nouveaux objectifs pour accélérer la décarbonisation de la flotte mondiale de transport maritime, y compris un engagement à réduire les émissions des navires de 30 % d’ici 2030. »

Les travaux devraient commencer immédiatement sur des solutions «gagnant-gagnant» comme des vitesses plus lentes et l’utilisation de l’énergie éolienne moderne, selon M. Maggs.

« L’IMO a d’importantes possibilités de réduire le bruit sous-marin en veillant à ce que les navires soient à la fois plus silencieux et plus efficaces – cela peut être réalisé en améliorant le fonctionnement des navires, en modernisant la technologie de réduction du bruit et en concevant des navires plus silencieux. », a déclaré Eelco Leemans, conseiller technique de la Clean Arctic Alliance.

« La source la plus importante de bruit sous-marin continu dans le transport maritime est la cavitation ou la production de bulles de vide par les hélices. Le bruit émis par les navires chevauche le son produit et utilisé par les mammifères marins, ce qui rend difficile pour ces animaux de communiquer, de trouver de la nourriture et même de naviguer.

« Les poissons, les invertébrés et diverses autres espèces marines subissent également les effets négatifs du bruit des navires. La mesure la plus facile à prendre à court terme consiste à ralentir les navires afin de réduire l’effet de cavitation, ce qui se traduit non seulement par des navires plus silencieux et plus efficaces et par une réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi par une réduction du nombre d’animaux marins touchés et tués par les navires.

« La propulsion éolienne et la propulsion assistée par le vent sont également importantes pour les efforts visant à accroître l’efficacité des navires, à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à réduire le bruit, y compris sur les grands et les petits navires. En fait, pour certains types de navires, ils pourraient être la meilleure solution pour régler les deux problèmes », a déclaré M. Leemans.

L’IMO a indiqué que l’atelier sur la relation entre l’efficacité énergétique et le bruit sous-marin rayonné par les navires « vise à mobiliser les participants qui travaillent dans les espaces techniques, réglementaires et politiques des gaz à effet de serre (GES) et du bruit sous-marin rayonné (URN). Inclure une vaste participation de l’industrie ayant une expérience pratique de la mise en œuvre de programmes de réduction des émissions de GES et des émissions ainsi que de ceux qui s’intéressent ou participent à la réduction de l’URN ».

Source: Maritime Magazine (Image de Clean Arctic Alliance)

Related Articles


New Boats: Beneteau Oceanis 34.1 – A Sleek, Good -Looking Delight To Sail

By Katherine Stone

There is nothing more that I enjoy than being with friends and messing about in boats. Messing about in brand-new boats on a champagne sailing day on Lake Ontario at the beginning of the summer doesn’t get any better. To have the new owner, Helmuth Strobel and Anchor Yachts dealer Pancho Jimenez aboard made it even more special, as they can also speak to what they truly enjoy about the boat. We keep our own boat in a harbour that has a long waiting list for boats over 35 feet, so this little gem would definitely fit the bill and feels like a much bigger boat. True to the spirit of the 7th generation Oceanis line, the 34.1 is built in Poland and replaces the 35.1. It is 1,000 lbs lighter, 14 cm narrower and has 29% more sail area.

Read More


Destinations

Telegraph Cove—from Resource Community to Tourist Delight

Text and photos by Marianne Scott

Telegraph Cove is a small indent situated on Johnstone Strait in the Salish Sea, 15nm southeast of Port McNeill and near Robson Bight, famous for its orca-rubbing beaches. The village has experienced many iterations with a long history—the harbour once served as a summer camp for the Kwakwaka’wakw who fished and hunted here beginning about 8,000 years ago. Many of their descendants still live in the area.

It’s a hopping place in the summer—winter only caretakers remain on site.

Read More