Technologie de pointe et un record pour SpiritBARTec35EF

23 novembre 2023

On ne peut le nier, ce SpiritBARTec35EF a de la gueule! Même si le nom sonne pour le moins… tarabiscoté… Mais bon, ce qu’il faut retenir, c’est que ce « speed boat » à foils 100 % électrique, est capable de naviguer 100 milles sans recharger.

Spécialiste de la construction néo-rétro, le chantier britannique Spirit Yachts, s’est associé avec l’entreprise BAR Technologies pour concevoir le SpiritBARTec35EF. Et le 18 juillet dernier, il a effectué le tour l’île de Wight en 1 h 56, battant ainsi le précédent temps de référence qui était de 4 h.

« Le runabout à foils a parcouru la cinquantaine de milles à environ 25 nœuds de moyenne, ce qui est somme toute banal si ce n’est le fait qu’il était muni d’une propulsion 100 % électrique. » a-t-on écrit dans Voile et Moteur, magazine nautique français en ligne, le 10 novembre dernier.

Ce record est avant tout symbolique, indique-t-on. Il met en lumière « le travail accompli par BAR Technologies, une société britannique fondée en 2016 dans le but de mettre au point des technologies d’avenir dans le domaine maritime. Conduite par John Cooper, un ancien de McLaren, et Simon Schofield, qui a travaillé avec le team anglais de l’America’s Cup, l’équipe d’ingénieurs s’intéresse plus particulièrement aux coques à foils électrifiées et aux voiles rigides comme aide à la propulsion dans le transport maritime. »

« Cette luxueuse édition limitée a des allures de Baby Bootlegger, le speed boat américain des années 20 qui cassait à l’époque tous les records de vitesse », ajoute Spirit Yachts, qui s’inspire de la tradition et du soi-disant « golden age » du yachting pour ses bateaux néo-rétros, tant à voile qu’à moteur.

Ah oui, la coque du SpiritBARTec35EF est faite d’une combinaison de foils en titane, d’une structure en fibre de carbone et de bois moulé à froid. On vous en commande un?

Voir https://www.voileetmoteur.com/ et aussi le site de Spirit Yachts à https://spirityachts.com/

Related Articles


New Boats: Beneteau Oceanis 34.1 – A Sleek, Good -Looking Delight To Sail

By Katherine Stone

There is nothing more that I enjoy than being with friends and messing about in boats. Messing about in brand-new boats on a champagne sailing day on Lake Ontario at the beginning of the summer doesn’t get any better. To have the new owner, Helmuth Strobel and Anchor Yachts dealer Pancho Jimenez aboard made it even more special, as they can also speak to what they truly enjoy about the boat. We keep our own boat in a harbour that has a long waiting list for boats over 35 feet, so this little gem would definitely fit the bill and feels like a much bigger boat. True to the spirit of the 7th generation Oceanis line, the 34.1 is built in Poland and replaces the 35.1. It is 1,000 lbs lighter, 14 cm narrower and has 29% more sail area.

Read More


Destinations

Telegraph Cove—from Resource Community to Tourist Delight

Text and photos by Marianne Scott

Telegraph Cove is a small indent situated on Johnstone Strait in the Salish Sea, 15nm southeast of Port McNeill and near Robson Bight, famous for its orca-rubbing beaches. The village has experienced many iterations with a long history—the harbour once served as a summer camp for the Kwakwaka’wakw who fished and hunted here beginning about 8,000 years ago. Many of their descendants still live in the area.

It’s a hopping place in the summer—winter only caretakers remain on site.

Read More