Justification de l’augmentation de la cotisation

CYOB-2-Canadian-400.jpg

8 juin, 2021

Malgré tout ce qui a changé au cours des 154 années qui se sont écoulées depuis la Confédération, une vérité indéniable demeure intacte : il y a quelque chose d’unique et de spécial à être Canadien.

Il s’ensuit donc qu’il y a quelque chose de fascinant et de satisfaisant à appartenir à une organisation dont le noyau est constitué de Canadiens partageant les mêmes idées.

Depuis 1938, les Escadrilles canadiennes de plaisance – Canadian Power and Sail Squadrons (CPS-ECP) sont l’organisation sans but lucratif qui unit des milliers de Canadiens d’un océan à l’autre ; le lien qui les unit est un engagement commun envers la sécurité nautique et la courtoisie sur l’eau, et la défense de ces valeurs.

En tant que membre du CPS-ECP, ou en tant que personne souhaitant devenir membre, vous pouvez vous demander (il est sage de le faire) : ” Qu’est-ce que j’y gagne ? ” – beaucoup le font.  De nombreux membres, après avoir suivi l’un de nos excellents cours, peuvent également se demander “Comment puis-je donner quelque chose en retour? Comment puis-je aider ?”.

Il est certain qu’il y a des avantages, allant d’un accès simple et complet à l’un des nombreux cours liés à la navigation de plaisance à des rabais importants sur un certain nombre de produits et de services liés à la navigation de plaisance (visitez https://www.cps-ecp.ca/membership-cps-ecp/member-benefits/ pour une liste à jour).

Cependant, pour avoir une idée complète de la valeur de votre adhésion aux CPS-ECP, il faut ajouter à l’équation des éléments intangibles, comme le lien mentionné ci-dessus entre des plaisanciers canadiens partageant les mêmes idées. Cela s’ajoute aux nombreuses précieuses amitiés qui ont été nouées et à celles encore à venir. Le NAO Don Macintosh l’a bien dit : “Mes amitiés CPS-ECP m’ont fourni des modèles uniques, un soutien social et de belles occasions de célébrer.”

Depuis 2012, les membres ont bénéficié de tout cela moyennant le paiement d’une cotisation annuelle (frais) de 52 $ – 1 $ par semaine. De cette somme, 37 $ sont allés au budget opérationnel national, et le reste directement aux escadrilles et districts.

Voici un défi pour vous. Nommez quelque chose – n’importe quoi – dont le coût n’a pas augmenté depuis 2012. Nous sommes aussi perplexes que vous. De plus, selon les chiffres de la Banque du Canada, 37 $ en 2012 sont l’équivalent de 42,40 $ en argent d’aujourd’hui.  Ou si vous appliquez l’inflation au montant total des cotisations de 52 $, cela équivaut à 59,59 $.

Le défi permanent que représente la pandémie de COVID-19 a mis à rude épreuve la capacité des CPS-ECP à s’acquitter de dépenses incompressibles. En supposant que nous conservions 12 500 membres, les cotisations des membres ne couvriraient qu’environ 70 % de nos obligations quotidiennes. Il faut ajouter à cela une baisse marquée des revenus provenant de la vente de cours en classe (en personne), car nos clients (les gens) changent et s’adaptent aux cours en ligne, le tableau est clair.  La viabilité des CPS-ECP dépend à la fois d’une augmentation des cotisations des membres et d’une augmentation des ventes de cours (en ligne et en classe) lorsque nous sortirons des restrictions liées à la pandémie.

Entre-temps, nous vous demandons respectueusement de réfléchir à ce que votre adhésion aux CPS-ECP vous a apporté et à vos proches au fil des ans – la formation à la sécurité et à la navigation, la tranquillité d’esprit et la confiance que cela vous a apportées ; les rabais auxquels vous avez eu droit ; et surtout les amitiés de toute une vie que vous avez eu la chance de nouer ; et votre affiliation à une organisation pour les Canadiens créée par des Canadiens.

Commençons à en discuter maintenant avant de voter à l’AGA nationale d’octobre. Votre temps nous est précieux et vos commentaires sont les bienvenus.     

Faites parvenir vos commentaires à theporthole@cps-ecp.ca. Vous pourrez lire vos commentaires et ceux de tous les membres dans les numéros mensuels de On Board / À bord.

Related Articles


Jeanneau Yachts 55

Throw away the box, this is some fresh thinking

Seemingly part sailboat and part spaceship, the new Jeanneau Yachts 55 just busted through the boundaries of traditional yacht design. I couldn’t take my eyes off the bubble hardtop that met me at the dock and I stepped aboard with trepidation. A few hours later, I was planning how to spend my not-yet-won lottery winnings.

Read More


Destinations

Paving the Way to Cleaner Boating – How a Commitment to Reducing our Environmental Impact is Inspiring Cleaner Boating in Ontario

By Dave Rozycki

Over the past seven decades, Ontario’s marina industry has developed alongside some of Canada’s largest freshwater lakes. Boaters have been able to enjoy the beautiful scenery and create lasting memories on the water, with certain marinas dating back to the 1960s. As we reflect on this rich history, we can begin to see trends in how our footprint may have had an effect on the environment, in not-so-positive ways. However, by embracing innovative solutions and adopting sustainable practices, both marinas and boaters hold the key to preserving and enhancing the quality of our lakes and marine life for generations to come.

Read More