Demande d’encadrement de la vitesse auprès de Transports Canada

CPS-22-5-TransportsCanada-400.jpg

10 mars, 2022

« Les plaisanciers sont trop souvent confrontés à des problèmes de sécurité nautique sur la rivière Saint-Maurice » peut-on lire sur le site web de la Ville de Trois-Rivières. Il s’agit d’un enjeu qui préoccupe la Ville, qui a mis en place plusieurs initiatives dans le but de protéger les plaisanciers. « Au cours des années, on a vu apparaître des bouées pour navigation douce, des bouées de sensibilisation ainsi que de l’affichage aux quais d’embarcation. On a accentué la surveillance policière, lancé des campagnes d’information et créé un comité de concertation portant sur les enjeux de sécurité ».

« Ces moyens s’étant avérés insuffisants pour garantir la sécurité sur ce plan d’eau fréquenté par différents usagers, en 2021 la Ville a décidé d’entamer une démarche visant à légiférer la vitesse des embarcations à moteur sur une portion de la rivière, entre le fleuve Saint-Laurent et la plage bordant l’aire écologique du Ruisseau Lachapelle, située au nord du pont Duplessis. »

La demande « Annexe 6 – Limitation de vitesse », qui suit son cours auprès de Transports Canada, sera d’abord analysée par l’organisme fédéral, puis cheminera vers le Conseil du trésor. « Différentes étapes administratives et législatives devront être franchies avant que le projet aboutisse en Chambre des communes pour être approuvé. On estime qu’il pourrait s’écouler plusieurs mois, voire au moins un an, d’ici la mise en vigueur d’une limite de vitesse. »

« Entretemps, la Ville garde le cap : elle réaffirme sa volonté à poursuivre ses démarches auprès de Transports Canada pour encadrer la vitesse des embarcations à moteur sur une portion de la rivière, et ainsi mettre en place les mesures jugées efficaces pour assurer la sécurité nautique et une meilleure cohabitation sur la rivière Saint-Maurice. »

Afin de valider la volonté et l’intérêt du citoyen pour cette question, quatre exercices de consultations ont été menés au fil des années par la Ville. « Le plus récent, qui s’est déroulé le 14 juillet 2021, aura permis à 150 personnes de s’exprimer sur les enjeux entourant la sécurité sur la rivière Saint-Maurice. Au cours de cette rencontre, tous ont fait état de leurs opinions et de leurs préoccupations, qu’ils soient riverains, plaisanciers, représentants d’organismes ou clubs sportifs. »

« Les conclusions du rapport confirment qu’une forte majorité des participants était en accord avec la démarche faite par la Ville auprès de Transports Canada pour réglementer la vitesse des embarcations à moteur. Pour en savoir plus, il est possible de consulter le rapport complet sur le site Web de la Ville. »

Voir également https://www.v3r.net/a-propos-de-la-ville/communications/actualites/la-demarche-pour-encadrer-la-vitesse-sur-une-portion-de-la-riviere-saint-maurice-se-poursuit/

Related Articles


Jeanneau Yachts 55

Throw away the box, this is some fresh thinking

Seemingly part sailboat and part spaceship, the new Jeanneau Yachts 55 just busted through the boundaries of traditional yacht design. I couldn’t take my eyes off the bubble hardtop that met me at the dock and I stepped aboard with trepidation. A few hours later, I was planning how to spend my not-yet-won lottery winnings.

Read More


Destinations

Paving the Way to Cleaner Boating – How a Commitment to Reducing our Environmental Impact is Inspiring Cleaner Boating in Ontario

By Dave Rozycki

Over the past seven decades, Ontario’s marina industry has developed alongside some of Canada’s largest freshwater lakes. Boaters have been able to enjoy the beautiful scenery and create lasting memories on the water, with certain marinas dating back to the 1960s. As we reflect on this rich history, we can begin to see trends in how our footprint may have had an effect on the environment, in not-so-positive ways. However, by embracing innovative solutions and adopting sustainable practices, both marinas and boaters hold the key to preserving and enhancing the quality of our lakes and marine life for generations to come.

Read More