Un navire éolien offshore révolutionnaire signé VARD et Chartwell Marine

26 octobre, 2023

L’industrie du transport maritime est bel et bien engagée dans la transformation écologique et la transition vers la décarbonation. Ainsi, comme l’a rapporté le Maritime Magazine au début du mois, Chartwell Marine, pionnier britannique de la conception de navires de prochaine génération, a annoncé son partenariat avec VARD, l’un des principaux concepteurs et constructeurs de navires spécialisés au monde. Arrive donc  l’impressionnant Midi-SOV : un bateau éolien offshore révolutionnaire de 55 mètres, rien de moins!

« Attendu sur les marchés américain et européen en 2024, le navire représente l’expertise combinée des leaders respectifs de la conception des navires de transfert d’équipage (CTV) et des SOV (Service Operation Vessels), offrant ainsi une toute nouvelle solution au défi actuel de l’expansion de l’énergie éolienne à travers le monde. Le navire est conçu pour être conforme au Jones Act, américanisé et prêt à être produit dans les chantiers navals américains.

« À mesure que l’industrie éolienne offshore continue de croître, la demande de CTV (Crew Transfer Vessels) toujours plus grands a augmenté, avec des équipes de techniciens plus importantes travaillant sur des éoliennes de plus en plus grandes. Cependant, en raison des défis liés à la tenue en mer et à l’hébergement, il n’est pas possible d’augmenter simplement les dimensions des conceptions actuelles de CTV pour créer plus de capacité.

« Le Midi-SOV a été conçu dès le départ pour donner la priorité à la stabilité et à l’opérabilité, et pour être une solution rentable alors que l’industrie éolienne offshore s’attaque à l’inflation élevée et à l’augmentation des coûts dans son pipeline de développement. En faisant avancer la conception Midi-SOV, Chartwell a consciemment adopté l’esprit d’une petite architecture sur mesure et a commencé à partir de zéro, en tenant compte des idées des propriétaires de navires, des fournisseurs techniques et des exploitants de parcs éoliens pour répondre aux besoins changeants de l’industrie.

« Parfaitement proportionnée pour le vent en mer, la taille du navire atteint le point idéal pour sa viabilité commerciale et opérationnelle. Il intègre une forme étroite qui s’élargit au-dessus de la ligne de flottaison, minimisant efficacement et amortissant le mouvement de roulement. Cela permet au navire de rester stable pendant les opérations, ce qui facilite les capacités de déplacement au travail qui était auparavant difficile pour les formules SOV traditionnelles à petite échelle.

« La maniabilité et le confort sont renforcés par une superstructure spacieuse, avec une capacité de 36 cabines superposées simples pour l’équipage SPS (Special Purpose Ships), 20 cabines pour l’équipage et de nombreuses installations, dont une salle de sport, un auditorium, des salles de réunion et des salles de séjour spacieuses.

« En mettant l’accent sur l’efficacité énergétique, ce navire peut être équipé de moteur méthanol diesel à double carburant, d’une propulsion électrique et d’un système de stockage d’énergie. Son design innovant, son déplacement équilibré et ses caractéristiques avancées positionnent le Midi-SOV comme une solution polyvalente et avant-gardiste pour l’éolien offshore, alliant bien-être de l’équipage et responsabilité environnementale à des performances résolument élevées.

« Jamais auparavant il n’y a eu un besoin aussi pressant de développer des navires éoliens offshore qui soient réactifs à l’évolution des conditions opérationnelles et financières », a déclaré Andy Page, directeur de Chartwell Marine.

Toujours selon M. Page, le Midi-SOV offre une solution de rechange économique aux SOV pleine grandeur, contribuant ainsi à la durabilité globale de l’industrie. « Nous mettons l’accent sur la fabrication locale de ces navires, avec des navires américains pour le marché américain et des navires européens pour les opérations européennes. »

Source: Maritime Magazine (Photo de Chartwell Marine)

Related Articles


New Boats: Beneteau Oceanis 34.1 – A Sleek, Good -Looking Delight To Sail

By Katherine Stone

There is nothing more that I enjoy than being with friends and messing about in boats. Messing about in brand-new boats on a champagne sailing day on Lake Ontario at the beginning of the summer doesn’t get any better. To have the new owner, Helmuth Strobel and Anchor Yachts dealer Pancho Jimenez aboard made it even more special, as they can also speak to what they truly enjoy about the boat. We keep our own boat in a harbour that has a long waiting list for boats over 35 feet, so this little gem would definitely fit the bill and feels like a much bigger boat. True to the spirit of the 7th generation Oceanis line, the 34.1 is built in Poland and replaces the 35.1. It is 1,000 lbs lighter, 14 cm narrower and has 29% more sail area.

Read More


Destinations

Telegraph Cove—from Resource Community to Tourist Delight

Text and photos by Marianne Scott

Telegraph Cove is a small indent situated on Johnstone Strait in the Salish Sea, 15nm southeast of Port McNeill and near Robson Bight, famous for its orca-rubbing beaches. The village has experienced many iterations with a long history—the harbour once served as a summer camp for the Kwakwaka’wakw who fished and hunted here beginning about 8,000 years ago. Many of their descendants still live in the area.

It’s a hopping place in the summer—winter only caretakers remain on site.

Read More