Nouveau système d’incendie à base d’aérosol approuvé par l’USCG

21 décembre 2023

Sea-Fire et Fireaway ont conclu un accord pour introduire sur le marché nautique des systèmes fixes d’extinction d’incendie par aérosol approuvés par la Garde côtière américaine sous le label Sea-Fire AT-series. Exceptionnellement compacts, ces appareils sont idéaux pour les compartiments et les espaces contenant des batteries lithium-ion, ou les zones qui ne peuvent pas accueillir un système d’extinction d’incendie traditionnel, comme une génératrice ou des compartiments moteur compacts.

Fabriqué aux États-Unis, les systèmes Sea-Fire de la série AT sont dotés d’un mécanisme de détection breveté qui décharge automatiquement l’agent aérosol très efficace lorsque la température ambiante atteint des conditions d’incendie. Le conteneur intègre une construction en acier inoxydable à double paroi suffisamment robuste pour presque toutes les applications. Le boîtier n’est pas sous pression et est scellé avec une membrane non perméable qui se rompt lors de l’activation. Une fois relâché, l’espace est rempli d’aérosol qui supprime rapidement le feu. L’appareil peut également être activé manuellement.

L’agent aérosol à base de potassium ne produit pas de niveaux nocifs de CO, CO2 ou NOx. Répertoriée par l’EPA SNAP pour les espaces occupés et inoccupés, cette solution d’extinction d’incendie respectueuse de l’environnement ne présente aucun risque d’appauvrissement de la couche d’ozone ni de potentiel de réchauffement climatique.

Les systèmes Sea-Fire de la série AT sont faciles à installer pour les constructeurs et le personnel de service du marché secondaire et ne nécessitent pas de tuyauterie et de câblage à forte intensité. Il suffit de monter le support inclus. Les systèmes de la série AT mesurent de 4,3 po x 2 po à 13 po x 5 po selon le modèle.

Les appareils à activation thermique ont une plage de fonctionnement de 32 °F à 130 °C, tandis que les unités activées manuellement fonctionnent jusqu’à -40 °F. Les deux fonctionnent dans un environnement d’humidité relative allant jusqu’à 98 % à 95 °F. Pratiquement sans entretien, ces appareils durables ont une durée de vie de 15 ans.

Les systèmes d’extinction d’incendie fixes de la série Sea-Fire AT sont disponibles en six tailles de modèles allant de 19,4 à 642 pieds cubes de volume. De plus, jusqu’à 4 unités peuvent être reliées entre elles (uniquement en mode d’activation manuelle), offrant jusqu’à 2 568 pieds cubes de protection de volume.

Sea-Fire se consacre à la protection des personnes et des biens en mer. Elle fabrique une large gamme de systèmes de détection d’incendie pour le secteur maritime et de suppression d’agents propres de pointe, conformément aux normes de qualité ISO 9001 : 2015 et à toutes les principales approbations de ce type. Ses produits sont utilisés sur des navires récréatifs, commerciaux et militaires ainsi que sur des structures côtières dans le monde entier.

Pour en savoir plus sur Sea-Fire et ses systèmes, visitez www.sea-fire.com.

Related Articles


New Boats: Beneteau Oceanis 34.1 – A Sleek, Good -Looking Delight To Sail

By Katherine Stone

There is nothing more that I enjoy than being with friends and messing about in boats. Messing about in brand-new boats on a champagne sailing day on Lake Ontario at the beginning of the summer doesn’t get any better. To have the new owner, Helmuth Strobel and Anchor Yachts dealer Pancho Jimenez aboard made it even more special, as they can also speak to what they truly enjoy about the boat. We keep our own boat in a harbour that has a long waiting list for boats over 35 feet, so this little gem would definitely fit the bill and feels like a much bigger boat. True to the spirit of the 7th generation Oceanis line, the 34.1 is built in Poland and replaces the 35.1. It is 1,000 lbs lighter, 14 cm narrower and has 29% more sail area.

Read More


Destinations

Telegraph Cove—from Resource Community to Tourist Delight

Text and photos by Marianne Scott

Telegraph Cove is a small indent situated on Johnstone Strait in the Salish Sea, 15nm southeast of Port McNeill and near Robson Bight, famous for its orca-rubbing beaches. The village has experienced many iterations with a long history—the harbour once served as a summer camp for the Kwakwaka’wakw who fished and hunted here beginning about 8,000 years ago. Many of their descendants still live in the area.

It’s a hopping place in the summer—winter only caretakers remain on site.

Read More