Moins de 100 jours avant le départ de la Route du Rhum 2022

CPS-22-14-RouteDeRhum2022-400.jpg

10 aout, 2022

« Créée en 1978 par Michel Etevenon, La Route du Rhum-Destination Guadeloupe est la reine des courses transatlantiques en solitaire », souligne-t-on sur le site web de la course.  « Depuis 44 ans, elle relie Saint-Malo en Bretagne à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, et regroupe sur une même ligne de départ le plus grand plateau de la voile océanique. Cette transatlantique, d’une distance totale de 3 542 milles (soit 6 562 kilomètres) est devenue mythique et sa magie opère dans la diversité des classes et le mélange des genres. Grandes figures de la voile, professionnels et amateurs se retrouvent tous les 4 ans pour goûter à « la magie du Rhum ».

Course emblématique s’il en est, les skippers franchiront la ligne de départ de la Route du Rhum à Saint-Malo le 6 novembre. Souvenons-nous que cette course en solitaire  aura été celle qui a vu un certain Mike Birch, citoyen canadien d’origine britannique, franchir le premier la ligne d’arrivée en Guadeloupe à bord de son Olympus, petit trimaran de 11,5 m (photo de son arrivée à Pointe-À-Pitre, Photo AFP).

Le journal Le Figaro résume ces moments historiques dans son dossier spécial Route du Rhum: « Les images du petit trimaran jaune terrassant le grand monocoque noir (21 mètres) de Michel Malinovsky pour l’emporter de 98 secondes après 4000 milles de course et 9 heures de régate bord à bord, ont fait le tour de la terre. »

Toujours dans ce dossier : « Le dimanche 6 novembre, à 13h02, ils seront 138 marins sur la ligne de départ de l’édition 2022 de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. 138 solitaires engagés sur la plus belle des transatlantiques, tous en quête de leur Graal. Rêve d’une vie pour certains, objectif phare d’un programme sportif pour d’autres ou encore rendez-vous honoré tous les quatre ans pour côtoyer les professionnels, l’épreuve réunira cette année encore tous les profils et les aspirations possibles. »

« Quelle que soit la taille du bateau ou le palmarès du skipper, les obligations sont les mêmes pour tous, à commencer par décrocher sa qualification pour l’épreuve. La Direction de course exige en effet de chaque marin qu’il effectue un parcours de 1200 milles en solitaire à bord de son bateau avant le 6 octobre. Cette navigation peut s’effectuer sur un tracé libre, validé par l’organisation, à la condition qu’il comprenne un minimum de 120 milles (10% du parcours) au près dans du vent soutenu. Mais la qualification peut également être accordée en participant et terminant une course dite «qualificative». Ainsi, de nombreux marins ont-ils d’ores et déjà décroché leur sésame en disputant la 1000 milles Les Sables (Ocean Fifty et Class40), la Guyader Bermudes 1000 Race (Imoca), la Vendée Arctique (Imoca) ou plus récemment la Dream Cup (Ultim 32/23, Ocean Fifty, Imoca, Class40). »

Pour tout savoir sur la prochaine Route du Rhum : https://figaronautisme.meteoconsult.fr/actus-nautisme-courses/2022-07-28/64120-j-100-avant-le-depart-de-la-route-du-rhumdestination-guadeloupe-2022

Et aussi : https://www.routedurhum.com/fr

Related Articles


Sylvan G3 CLZ DC: Luxury For Everyone

Sylvan’s brilliant G3 CLZ DC brings an entirely new level of performance, comfort and versatility to Canadian boaters.

By Craig Ritchie

While Canadians may have been slower to warm to pontoon boats than our southern neighbours, that’s definitely changed as we see more of them gracing our waters every year. The latest data shows pontoon boats now represent around 30% of all new boats sold in Canada and it’s easy to understand why – with their interior space and tremendous versatility, pontoons are near-perfect family runabouts.

Read More


Destinations

Cruising Georgian Bay’s 30,000 Islands: Canada’s Freshwater Paradise for Boaters

By Elizabeth Wilson, “Georgian Bay Beauties” (www.GeorgianBayBeauties.org)

The Plan

It’s a beautiful morning as we perform our pre-departure checklist, fire up the engines and prepare to release our lines. And if the long-range forecast of very low winds coupled with plenty of sunshine holds, that’s exactly what we need for the areas we plan to explore on this trip! 

We are departing Midland for a week of visiting some of the islands and anchorages within Georgian Bay’s “30,000 Islands” – specifically those along the western edge. These are the less protected islands which face toward wide-open Georgian Bay, where boaters often have to depart the small craft route and work a little harder at setting the hook but are then rewarded with magnificent western views, stunning sunsets, and so much to explore! 

Read More