Kirsten Neuschäfer, première femme à remporter une course autour du monde en solitaire

CPS-23-8-KirstenNeuschafer-400.jpg

Elle est Sud-Africaine, elle a 40 ans, elle a passé, seule, 233 jours, 20 heures, 43 minutes et 47 secondes en mer alors qu’elle franchissait la ligne d’arrivée de la Golden Globe Race.

 

 

9 mai, 2023

Elle est Sud-Africaine, elle a 40 ans, elle a passé, seule, 233 jours, 20 heures, 43 minutes et 47 secondes en mer alors qu’elle franchissait la ligne d’arrivée de la Golden Globe Race. Et elle est la première femme à gagner un tour du monde en solitaire, sans escale, sans GPS, sans aucune assistance technologique.

C’est d’ailleurs sans savoir qu’elle a gagné la Golden Globe Race, nom de cette course en solitaire, que Kirsten Neuschäfer a franchi la ligne d’arrivée aux Sables-d’Olonne sur son voilier Minnehaha le 27 avril à 21h43 et 47 secondes.

Le départ de la Golden Globe Race (GGR) avait été donné le 4 septembre 2022 des Sables-D’olonne, une course autour du monde où les concurrents doivent naviguer « comme en 1968 »! C’est aussi 30 000 milles que devaient affronter les 16 participants au départ de la course. Le plus jeune avait 27 ans et le plus âgé avait 68 ans, pour un âge moyen de 48 ans. Course difficile s’il en est, ils ne seront que trois à compléter l’épreuve…

CPS-1-French-May-Pic-1b.jpeg

Kirsten Neuschäfer  de Port Elizabeth, Afrique du Sud, pratique le dériveur depuis son enfance, mais la voile depuis 2006 comme profession. De la formation à la voile aux convoyages de voiliers par la mer, elle a acquis un ensemble de compétences et d’expériences diverses. Sa plus longue navigation en solitaire a été un convoyage du Portugal à l’Afrique du Sud avec seulement un régulateur d’allure comme « copilote »  sur un vieux sloop en ferrociment de 32 pieds nécessitant énormément de soins. On peut aussi lire dans sa biographie, qu’elle a commencé à travailler « en 2015 pour Skip Novak lors de ses Expéditions Pelagic en Géorgie du Sud, dans la péninsule antarctique, en Patagonie et aux Malouines. » Entre autres choses, puisqu’elle a une feuille de route bien remplie comme on peut le voir dans sa biographie publiée sur le site web de la course!

Son Minnehaha est un Cape George 36, un voilier de style classique sur plans d’Ed Monk / William Atkin lancé en 1988. Il a été construit dans le chantier Cape George à Port Townsend, dans l’état de Washington. Acheté à Terre-Neuve en 2019, sa préparation en vue de la GGR s’est faite à l’Île-du-Prince-Édouard.

Pour en savoir plus sur la GGR et sa gagnante, visitez https://goldengloberace.com/fr/skippers/kirsten-neuschafer/

Ou pour mieux connaître cette navigatrice d’exception, qui s’exprime très bien en français comme on a pu le voir lors d’entrevues à son arrivée aux Sables-d’Olonne, voir l’article que Paris-Match lui a consacré dans son édition du 7 mai (# 3861), en kiosque et aussi en version numérique diffusée dans l’édition de La Presse + de la même date.

Related Articles


Sylvan G3 CLZ DC: Luxury For Everyone

Sylvan’s brilliant G3 CLZ DC brings an entirely new level of performance, comfort and versatility to Canadian boaters.

By Craig Ritchie

While Canadians may have been slower to warm to pontoon boats than our southern neighbours, that’s definitely changed as we see more of them gracing our waters every year. The latest data shows pontoon boats now represent around 30% of all new boats sold in Canada and it’s easy to understand why – with their interior space and tremendous versatility, pontoons are near-perfect family runabouts.

Read More


Destinations

Cruising Georgian Bay’s 30,000 Islands: Canada’s Freshwater Paradise for Boaters

By Elizabeth Wilson, “Georgian Bay Beauties” (www.GeorgianBayBeauties.org)

The Plan

It’s a beautiful morning as we perform our pre-departure checklist, fire up the engines and prepare to release our lines. And if the long-range forecast of very low winds coupled with plenty of sunshine holds, that’s exactly what we need for the areas we plan to explore on this trip! 

We are departing Midland for a week of visiting some of the islands and anchorages within Georgian Bay’s “30,000 Islands” – specifically those along the western edge. These are the less protected islands which face toward wide-open Georgian Bay, where boaters often have to depart the small craft route and work a little harder at setting the hook but are then rewarded with magnificent western views, stunning sunsets, and so much to explore! 

Read More