First 44, un élégant et nouveau course-croisière chez Bénéteau

CPS-22-8-First44-400.jpg

10 mai, 2022

« Ce nouveau voilier est un événement », a dit le magazine en ligne Voiles et Voiliers. « Ce joli First 44 annoncé par le groupe Bénéteau ce lundi 25 avril 2022, quarante-cinq ans après le First 30 qui lançait la marque, fait le lien entre deux autres bateaux de la marque, le tout nouveau First 36 que nous venons d’essayer et le First 53. »

Dans sa description du bateau, le constructeur écrit justement que ce « splendide voilier, au design remarquable, est aujourd’hui le trait d’union naturel entre les First 36 et 53. Il cultive à la fois performance, élégance et confort notamment grâce à la qualité des équipements qui offre un plaisir de navigation inégalé. »

Toujours dans la présentation en ligne de cette nouveauté de la marque: « Avec le First 44, Bénéteau atteint ce que l’expression course-croisière a de plus noble : un voilier dont les qualités marines procurent du bonheur sous voiles sans jamais renoncer au confort et à l’élégance.  Le généreux plan de voilure permet au First 44 d’être vivant et performant dans toutes les conditions. »

« Le First 44 offre deux programmes, First 44 et First 44 Performance, avec un plan de pont différent, et deux choix de quilles et de mâts.

« En version First 44, le cockpit marque par sa convivialité avec une belle table extérieure ainsi que par sa fluidité avec un accès de plain-pied aux larges passavants dégagés.

Quatre winches et un point fixe d’écoute de grand-voile, ainsi que le mât reculé, permettent de tirer profit du plan de voilure moderne composé d’une grand-voile élancée et de généreuses voiles d’avant.

Deux ballasts de 300 litres, activables électriquement depuis les consoles de barre, offrent la possibilité de conserver tout le potentiel du bateau même en équipage réduit.

« Dans la version First 44 Performance, l’ergonomie du plan de pont a été étudiée pour régater en équipage. L’équipement est clairement typé course, avec notamment l’antidérapant mousse qui remplace le teck en fond de cockpit, les 6 winches et le rail d’écoute de grand-voile. Côté gréement et accastillage, une delphinière en carbone d’1,50 m, un pataras hydraulique, un puissant système de rentreurs, ainsi qu’un mât et une quille performance sont au programme de cette version qui satisfera les équipages les plus exigeants.

« Le First 44 bénéficie d’un aménagement lumineux, moderne et épuré, combinant laque blanche, bois moulé et sellerie soignée. Composé de trois cabines et de deux salles d’eau, l’intérieur mise sur la qualité des finitions et des matériaux pour créer une ambiance raffinée.

Dans le carré, la table transversale peut accueillir jusqu’à six personnes et fait face au sofa et au poste de navigation ; sa disposition par rapport au mât facilite la circulation entre la cuisine et la cabine propriétaire, ce qui accentue la sensation d’espace.

CARACTÉRISTIQUES
Longueur HT :
De 14.15 m à 14.65 m (selon version)
Déplacement lège : 10300 kg / 9800 kg (performance)
Capacité de carburant : 220 L
Capacité eau douce : 330 L
Puissance moteur : 57 CV
Tirant d’eau quille standard : 2,15 m
Lest (standard) : 3300 kg
Tirant d’eau quille longue : 2,60 m
Lest (grand tirant d’eau) :3000 kg
Tirant d’air : 19,4 m / 21,2 m
 
Architecte naval : Roberto Biscontini

Design : Lorenzo Argento

Voir plus d’images sur https://www.beneteau.com/fr/first/first-44

Related Articles


Jeanneau Yachts 55

Throw away the box, this is some fresh thinking

Seemingly part sailboat and part spaceship, the new Jeanneau Yachts 55 just busted through the boundaries of traditional yacht design. I couldn’t take my eyes off the bubble hardtop that met me at the dock and I stepped aboard with trepidation. A few hours later, I was planning how to spend my not-yet-won lottery winnings.

Read More


Destinations

Paving the Way to Cleaner Boating – How a Commitment to Reducing our Environmental Impact is Inspiring Cleaner Boating in Ontario

By Dave Rozycki

Over the past seven decades, Ontario’s marina industry has developed alongside some of Canada’s largest freshwater lakes. Boaters have been able to enjoy the beautiful scenery and create lasting memories on the water, with certain marinas dating back to the 1960s. As we reflect on this rich history, we can begin to see trends in how our footprint may have had an effect on the environment, in not-so-positive ways. However, by embracing innovative solutions and adopting sustainable practices, both marinas and boaters hold the key to preserving and enhancing the quality of our lakes and marine life for generations to come.

Read More