Catheryne Langford, des Îles-de-la-Madeleine jusqu’au tour du monde!

28 septembre, 2023

Sous la plume de Josiane Demer, du Collectif, voici un rappel du parcours original de Catheryne Langford, une femme hors de l’ordinaire qui n’a pas froid aux yeux. Voici quelques extraits de l’article paru en mai dernier dans le Collectif.

« Réaliser un tour du monde en mer, en quatre étapes totalisant une distance de 27 000 milles, à bord d’un voilier fabriqué avant 1988, le tout sans technologie moderne : quelle idée folle! C’est pourtant dans cette extraordinaire aventure que Catheryne Langford, originaire des Îles-de-la-Madeleine, se lancera le 10 septembre prochain, alors qu’elle participera à la Ocean Globe Race 2023. Jusqu’à maintenant, elle est la seule Canadienne à faire partie d’un équipage.

« En effet, la jeune femme de 30 ans réalisera cet exploit à bord du navire australien Explorer. Elle et ses coéquipiers entreprendront la traversée d’une vie. Cette course marque le 50e anniversaire de la course originelle Whitbread ayant eu lieu en 1973. Sans outils de navigation modernes tels que les GPS, les ordinateurs et les satellites, l’organisation de la Ocean Globe Race souhaite revenir aux sources et à l’essence même de la voile. Cela permettra à des personnes aventurières, passionnées et rêveuses de se dépasser. Aventurière, passionnée et rêveuse, trois mots qui définissent parfaitement Catheryne Langford! »

Une passion indéniable

« Ayant grandi en plein cœur de l’océan Atlantique, Catheryne s’est toujours intéressée à la voile. Toutefois, personne dans son entourage ne possédait de voilier et elle n’a pas non plus profité des cours de voiles offerts sur le territoire madelinot lorsqu’elle était au secondaire.

« C’est en 2017 que sa passion pour la voile s’est concrétisée. À ce moment, celle qui détenait un baccalauréat en études internationales et langues modernes de l’Université Laval était à la maîtrise et avait entendu parler de l’évènement Course des grands voiliers rendez-vous 2017. Cet évènement regroupait une quarantaine de navires qui ont suivi un parcours de 7 000 milles nautiques, traversant l’Atlantique à deux reprises et s’arrêtant, entre autres, à Québec pour le 150e anniversaire du Canada.

 « J’ai commencé avec les grands voiliers en 2017. J’étais supposée partir trois mois. Ça a été ma première expérience de voile et finalement je suis restée 13 mois. En m’embarquant là-dedans, je ne savais même pas si j’allais avoir le mal de mer ou même si j’allais aimer ça, mais j’ai eu la piqûre », raconte Catheryne Langford.

« Afin de trouver un moyen de rentabiliser sa passion, elle s’est jointe à la marine marchande ou elle a travaillé pendant trois saisons dans l’Arctique Canadien comme cuisinière, matelot de pont et timonière. C’est lors de son récent mandat dans cette région qu’elle a vu l’annonce de la Ocean Globe Race qui mentionnait chercher des gens pour compléter les équipes. Elle a préparé et soumis son dossier et c’est à la mi-mars qu’elle a passé une entrevue et a été sélectionnée parmi 75 personnes candidates.

« Elle a donc dû faire face à un défi de taille : une préparation accélérée. « Les équipages se préparent depuis trois ans et plus et, moi, je dois trouver le financement et je me prépare en accéléré et à la dernière minute, mais je ne pouvais pas passer à côté de cette occasion-là », souligne-t-elle. »

« Catheryne bénéficie du soutien de personnes dont la réputation n’est plus à faire. En effet, le documentariste, photographe et plongeur en eau froide madelinot Mario Cyr est derrière elle. Mylène Paquette, première personne des Amériques à avoir traversé l’Atlantique Nord à la rame en solitaire, l’appui également. Un soutien amplement mérité considérant l’ambition et la détermination extraordinaire dont elle fait preuve en relevant ce défi. »

Pour suivre la folle et belle traversée de Catheryne Langford, aimez sa page officielle sur Facebook.

Crédit image @Valery Vasilevsky

Pour lire l’article dans son entièreté, voir https://lecollectif.ca/la-fabuleuse-traversee-de-catheryne-langford/

Et pour suivre la course Ocean Globe Race : https://oceangloberace.com/fr/

Related Articles


Sylvan G3 CLZ DC: Luxury For Everyone

Sylvan’s brilliant G3 CLZ DC brings an entirely new level of performance, comfort and versatility to Canadian boaters.

By Craig Ritchie

While Canadians may have been slower to warm to pontoon boats than our southern neighbours, that’s definitely changed as we see more of them gracing our waters every year. The latest data shows pontoon boats now represent around 30% of all new boats sold in Canada and it’s easy to understand why – with their interior space and tremendous versatility, pontoons are near-perfect family runabouts.

Read More


Destinations

Cruising Georgian Bay’s 30,000 Islands: Canada’s Freshwater Paradise for Boaters

By Elizabeth Wilson, “Georgian Bay Beauties” (www.GeorgianBayBeauties.org)

The Plan

It’s a beautiful morning as we perform our pre-departure checklist, fire up the engines and prepare to release our lines. And if the long-range forecast of very low winds coupled with plenty of sunshine holds, that’s exactly what we need for the areas we plan to explore on this trip! 

We are departing Midland for a week of visiting some of the islands and anchorages within Georgian Bay’s “30,000 Islands” – specifically those along the western edge. These are the less protected islands which face toward wide-open Georgian Bay, where boaters often have to depart the small craft route and work a little harder at setting the hook but are then rewarded with magnificent western views, stunning sunsets, and so much to explore! 

Read More