SailGP Saint-Tropez : des défis pour le Canada et la Nouvelle-Zélande en feu

28 septembre, 2023

La partie européenne de la saison 4 de SailGP a débuté le week-end du 9 – 10 septembre à Saint-Tropez, en France. Après avoir battu des records de vitesse l’an dernier sur la Côte d’Azur, Phil Robertson et les Canadiens attendaient avec impatience ce week-end de course, mais les choses ne se sont pas déroulées comme espéré. Une pénalité avant le départ de la première course était un signe avant-coureur de ce qui allait arriver, et il s’est avéré difficile pour l’équipe de récupérer.

Une collision avec l’Espagne au début de la première course a fait reculer l’équipe et s’est traduite par huit points de pénalité pour l’épreuve et quatre points de pénalité supplémentaires pour la saison.

Peu après avoir contourné la marque, les Canadiens avaient empanné et se trouvaient à tribord, mais sur un parcours de collision avec l’Espagne. Ce n’est qu’à la dernière minute que les Espagnols changent de cap, bien qu’ils soient bâbord amure. Les arbitres ont toutefois statué que le Canada n’avait pas réagi pour éviter la collision. Le skipper Phil Robertson a contesté l’attribution des points de pénalité par les arbitres. L’appel a été entendu, mais rejeté.

L’équipe néo-zélandaise SailGP dirigée par Peter Burling constate les dommages causés à son catamaran F50 après la course 3 lors de la première journée de course du Grand Prix France Sail à Saint-Tropez, en France. 9 septembre 2023. Photo : Felix Diemer pour SailGP. Image du document fournie par SailGP

L’équipe technique de SailGP a travaillé tard dans la nuit du samedi pour effectuer les réparations nécessaires sur le F50 SPIRIT canadien et s’assurer que tout était de nouveau en état de marche pour la deuxième journée de course.

Le deuxième jour, les Canadiens ont connu un départ spectaculaire dans la quatrième course et ont été les premiers à la première marque, mais une autre bévue a fait reculer l’équipe pour terminer troisième. Ensuite, une huitième place dans la cinquième course signifiait une dixième place au classement général de l’épreuve.

La finale du France Sail Grand Prix comprenait l’Australie, Emirates GBR et l’Espagne, les Britanniques remportant la victoire dans le sud de la France.

La stratège Annie Haeger, une olympienne (classe 470) qui vit à Vancouver, est nouvelle dans l’équipe canadienne et a rejoint le pilote Phil Robertson et l’équipage à bord.

Incident de bris de voile de l’équipe NZ

Pour sa part, la Nouvelle-Zélande a du se lancer dans une course contre la montre pour participer à la deuxième journée du Grand Prix France Sail à Saint Tropez après que son aile se soit effondrée quelques instants après la dernière course de la journée.

Jusque-là, la journée avait été bonne pour Peter Burling et son équipe puisqu’ils avaient terminé la journée deuxième au classement général derrière l’équipe ROCKWOOL Denmark SailGP de Nicolai Sehested. Aucun équipier n’a été blessé lors de l’incident.

Voir également https://fr.sailgp.com/races/season-4/france-sail-grand-prix-saint-tropez/overview/

Related Articles


New Boats: Beneteau Oceanis 34.1 – A Sleek, Good -Looking Delight To Sail

By Katherine Stone

There is nothing more that I enjoy than being with friends and messing about in boats. Messing about in brand-new boats on a champagne sailing day on Lake Ontario at the beginning of the summer doesn’t get any better. To have the new owner, Helmuth Strobel and Anchor Yachts dealer Pancho Jimenez aboard made it even more special, as they can also speak to what they truly enjoy about the boat. We keep our own boat in a harbour that has a long waiting list for boats over 35 feet, so this little gem would definitely fit the bill and feels like a much bigger boat. True to the spirit of the 7th generation Oceanis line, the 34.1 is built in Poland and replaces the 35.1. It is 1,000 lbs lighter, 14 cm narrower and has 29% more sail area.

Read More


Destinations

Peter Island Resort in the British Virgin Islands has Reopened

Peter Island Resort in the British Virgin Islands has opened its rebuilt and re-envisioned luxury private island in 2024 after the property closures from the Virgin Islands’ 2017 hurricane season. Peter Island Resort has been undergoing its transformation for over six years. Its evolution includes brand new and upgraded accommodations and new state-of-the-art facilities and five stellar beaches amid hundreds of acres of unspoiled tropical island.

Peter Island Yacht Club

The new Yacht Club will be a must on the itineraries of sailors, boaters and yachtsmen with a marina that can accommodate a range of vessels from power boats, sailboats and catamarans, to super yachts of up to 200 feet. Located in Sprat Bay harbor, the Yacht Club will be its own destination with a dedicated swimming pool for Yacht Club guests, Drunken Pelican restaurant and bar, a commissary, Sea Chest Boutique and a sports recreation area with pickleball, basketball and bocce ball courts and a lawn-games area. To protect the coral reef and marine life surrounding the island, moorings will be located in White Bay, Sprat Bay, Deadman’s Bay…

Read More