Le Canada vise une place olympique en ILCA 7 au Championnat du monde

8 février 2024

Au total, huit marins canadiens devaient s’affronter pour qualifier leur pays en ILCA 7 pour les Jeux olympiques de Paris 2024 lors du Championnat du monde ILCA 7 2024, tenu du 26 au 31 janvier à Adélaïde, en Australie.

Ce Championnat du monde ILCA 7 2024 représente la troisième des quatre occasions où les marins canadiens peuvent gagner une place pour le pays. Aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, le Canada ne s’est pas qualifié dans cette épreuve pour la première fois depuis qu’ILCA 7 a fait ses débuts olympiques en 1996.

En Australie, les marins canadiens devaient terminer parmi les sept meilleurs concurrents représentant des pays qui ne se sont pas encore qualifiés pour Paris 2024. Au total, 153 athlètes de 53 pays étaient en action, dont tous les médaillés des Jeux olympiques de Tokyo 2020, les Championnat du monde ILCA 7 2022 et les Championnats du monde de voile 2023. La liste des pays qui se sont déjà qualifiés pour une place en ILCA 7 pour Paris 2024 est disponible sur le site Web de Voile Canada à  https://www.sailing.ca/sc_event/2024-olympic-games/

Comme le rappelle Voile Canada, un pays ne peut être représenté que par un seul bateau par épreuve aux Jeux olympiques de Paris 2024.

« Pour qu’un athlète canadien ou une équipe canadienne se qualifie pour être nommé, le processus suivant d’essai s’appliquera : l’athlète/l’équipe avec le pointage combiné des positions le plus bas (ex. 1er + 21e) des Championnats du monde de voile 2023 et de la Régate Princess Sofia 2024, ajouté l’un à l’autre, sera sélectionné selon le système de pointage en voile (pointage le plus bas en premier). En cas d’égalité, l’athlète/l’équipe en meilleure position (selon le système de pointage en voile) à la Régate Princess Sofia se qualifiera pour être nommé. Si une compétition est annulée, celle-ci sera remplacée par les Championnats européens 2024 de la classe.

« Avant d’être nommés au sein d’Équipe Canada, toutes les nominations sont sujettes à l’approbation du Comité de sélection de l’équipe du Comité olympique canadien à la suite de la réception des nominations par toutes les organisations nationales de sport. »

Related Articles


Sylvan G3 CLZ DC: Luxury For Everyone

Sylvan’s brilliant G3 CLZ DC brings an entirely new level of performance, comfort and versatility to Canadian boaters.

By Craig Ritchie

While Canadians may have been slower to warm to pontoon boats than our southern neighbours, that’s definitely changed as we see more of them gracing our waters every year. The latest data shows pontoon boats now represent around 30% of all new boats sold in Canada and it’s easy to understand why – with their interior space and tremendous versatility, pontoons are near-perfect family runabouts.

Read More


Destinations

Cruising Georgian Bay’s 30,000 Islands: Canada’s Freshwater Paradise for Boaters

By Elizabeth Wilson, “Georgian Bay Beauties” (www.GeorgianBayBeauties.org)

The Plan

It’s a beautiful morning as we perform our pre-departure checklist, fire up the engines and prepare to release our lines. And if the long-range forecast of very low winds coupled with plenty of sunshine holds, that’s exactly what we need for the areas we plan to explore on this trip! 

We are departing Midland for a week of visiting some of the islands and anchorages within Georgian Bay’s “30,000 Islands” – specifically those along the western edge. These are the less protected islands which face toward wide-open Georgian Bay, where boaters often have to depart the small craft route and work a little harder at setting the hook but are then rewarded with magnificent western views, stunning sunsets, and so much to explore! 

Read More