Conseils pour réussir le « Great Loop »

14 mars, 2024

Par Allegra Smith-Herriott

Le Great Loop figure dans votre liste de voyages à faire?

Système continu de voies navigables de l’est des États-Unis et d’une partie du Canada, cette route de navigation se compose de voies navigables majeures : l’Atlantic Intracoastal Waterway, les canaux de l’État de New York, les canaux canadiens, les Grands Lacs, le système fluvial intérieur des États-Unis et le golfe du Mexique.

Le Great Loop représente un périple de 9 700 km et prend généralement un an ou plus à réaliser.

Carte du Great Loop, gracieuseté de l’AGLCA

L’America’s Great Loop Cruisers’ Association (AGLCA) s’y consacre. C’est une organisation créée en 1999 qui aide les plaisanciers dans n’importe quelle étape de leur voyage du Great Loop. Ses membres aident à préparer et à planifier ce voyage pour des plaisanciers de tous genres. L’AGLCA a créé un réseau national et une communauté qu’on appelle les Loopers.

Le magazine Canadian Boating a récemment contacté le groupe public Facebook « The Great Loop » pour demander aux Loopers leurs meilleurs conseils pour quelqu’un qui désire se préparer pour la « grande boucle ».

Ce groupe Facebook compte actuellement plus de 100 000 membres et constitue une formidable communauté riche en connaissances et elle est aussi divertissante !

Voici une liste des meilleurs conseils de Loopers actuels et passés :

· Va lentement!
On dit que la chose la plus dangereuse à avoir sur le Great Loop est un horaire. Si vous devez être quelque part à une certaine date, cela vous pousse à y aller lorsque le temps est défavorable et à ne pas vous arrêter lorsque vous êtes fatigué. Jetez le calendrier par-dessus bord.

· Planifiez seulement trois ou quatre jours à l’avance – ayez un horaire de voyage très flexible. Si le temps s’annonce maussade ou si vous n’en avez tout simplement pas envie, prenez un jour de congé !
Avoir au moins trois possibilités d’arrêts pour le mouillage.
Les amis et familles qui veulent vous retrouver peuvent choisir soit un lieu de rencontre ou une date, pas les deux.
La météo est toujours n°1. Ne prenez pas de risques.
Si les nerfs viennent à vif, prenez une pause d’une journée pour explorer et en profiter.

· Avoir un système « go no go ».
Un seul veto par jour est nécessaire pour rester sur place. Pas de questions, pas de ressentiments.
N’oubliez pas que vous êtes des « plaisanciers ». Ne prenez pas de risques inutiles dans le but de respecter le calendrier.

· Procurez-vous des écouteurs pour vos communications – les sauveteurs de couples ! – et entraînez-vous à vous parler calmement afin d’apprendre à ne pas crier quand les choses se corsent.
Tout ce qui sera dit lors de l’accostage/ancrage ne doit pas être retenu contre vous. Apprenez à laisser aller les choses.
RAPPELEZ-VOUS : les bateaux peuvent être réparés… Les relations, pas aussi facilement.
Faites confiance à votre partenaire. Votre vie dépend de ce qu’il ou elle fait, littéralement.
Choisissez un jour par semaine où vous et votre partenaire faites quelque chose séparément.

· Achetez votre bateau pour le Loop au moins un an avant votre départ. Apprenez à le connaître, pratiquez, résolvez tous les bugs, apprenez les règles de la route, puis pratiquez encore.
Connaissez votre bateau comme le fond de votre poche.
Apprenez à diriger le bateau avec précision. Nous parlons d’un jeu de deux pouces de proximité des murs d’une écluse, par exemple.
Anticiper les problèmes. Apportez des pièces de rechange et des outils adaptés.

· Entourez-vous de personnes talentueuses !
Voyagez en groupe. Les bateaux-amis sont d’excellente compagnie et très utiles en cas de problème.
Les « docktails » sont une partie importante de l’expérience et des apprentissages partagés.
Parlez aux locaux ou contactez les plaisanciers que vous voyez juste devant vous sur l’application de navigation Nebo pour obtenir des informations locales.

· Apportez un canot ou un kayak pour l’exploration et l’aventure !
Apportez des vélos. Assurez-vous d’avoir une housse si vous les stockez à l’extérieur. L’air salin détruit même l’aluminium.

· Assurez-vous d’avoir toujours plus de trois jours de nourriture à bord. Vous seriez surpris du nombre de voyageurs qui ne le font pas ! On ne trouve pas toujours une épicerie à proximité.
Apportez 20 paires de pantalons. Vous ne savez jamais quand vous vous arrêterez et si un lieu pour la lessive sera disponible !
Apportez des vêtements chauds – il faisait plus froid que nous le pensions.

· Apprenez à faire confiance à votre ancre. Ayez une bonne ancre/une chaîne en longueur suffisante et savoir comment l’utiliser. Bien dormir est important.

· Gestion des pare-battages/défenses. Un ensemble pour les murs d’écluse et un autre recouvert de housses pour les autres bateaux. Investissez dans deux énormes défenses gonflables !

· Investissez également dans de bons systèmes de navigation et apprenez à interpréter les cartes et ces systèmes afin de pouvoir naviguer en toute sécurité.
Comprenez les marées et ce qu’elles signifieront pour la navigation et sa planification. Surtout si vous êtes un voilier avec un grand mât !
Interprétez la météo à partir de plusieurs sources afin de pouvoir prendre des décisions éclairées.
Procurez-vous des cartes papier, vous pourrez toujours les revendre plus tard. Elles vous sauveront la peau un de ces quatre. Ne vous fiez pas à une seule source électronique… Notre écran a gelé plus d’une fois et l’instrument devait être redémarré, et cela semblait toujours être au pire moment.

· Procurez-vous des cahiers et tenez un journal quotidien détaillé. Vous serez étonné du nombre de fois où vous y reviendrez, même des années plus tard.
Procurez-vous des cartes de visite de bateau (au moins 250) et un carnet de cartes pour conserver celles des autres.

· Demandez à une personne de confiance de s’occuper de votre courrier, etc.
Photocopiez tout ce qui se trouve dans votre portefeuille. Prenez-en de vos passeports. Trouvez un bon endroit dans le bateau pour cacher toutes les cartes (crédite/débit), passeports, etc. N’emportez que la ou les cartes dont vous avez besoin lorsque vous quittez le bateau.
Ne résiliez pas votre assurance auto !

Les Loopers Heather et Cam à bord de Sea Clef, qui ont terminé le Great Loop en juillet 2023.

De nombreux « Loopers » ont documenté leurs expériences sur YouTube. Découvrez certaines de ces chaînes (en anglais) :

Sea Clef
https://www.youtube.com/@seacleflooping

North of 45
https://www.youtube.com/@northof4553/

Sea Clef a également fourni sa carte Google interactive sur l’itinéraire spécifique qu’ils ont emprunté. Consultez la carte ici : https://www.google.com/maps/d/u/0/viewer?mid=1TTE3EOigMr99ph_IvufjS5voquk0frpg&ll=35.91370834787007%2C-82.16150649999999&z=5&fbclid=IwAR36o7CqPwWwy3qsbtU96 lHFj7z-QzO3Inx6zdKVtCquE_XWFMZYWs3WZS8

La carte interactive de Heather et Cam regorge d’excellentes informations sur le Great Loop

· Rétrospectivement, c’était incroyable… en temps réel, c’était toutes sortes de choses, parfois difficiles et frustrantes, et toujours incroyables.

· Il y aura des moments difficiles… Vraiment difficiles et carrément effrayants. Je ris de certaines de nos photos, ce qui les rend si sereines et si belles alors qu’en réalité, la journée avait peut-être été vraiment nulle. Le sentiment d’accomplissement est inégalé.
Vous ne serez plus les mêmes personnes.

· Faites ce que vous voulez à votre façon, selon votre niveau d’aisance. Fais-le c’est tout!

· Mon conseil est aussi une citation d’un vieux slogan de voile… Ne rêvez pas de cette vie… Vivez le rêve.

· N’attendez pas… ALLEZ-Y !

· L’AGLCA (NDLR Groupe anglophone seulement), c’est la ressource parfaite pour «Loopers » en devenir et « Loopers » en action !

Méfiez-vous! Il existe des légendes selon lesquelles les « loopers » et les bananes ne font pas bon ménage!
This image has an empty alt attribute; its file name is image-4.png

« Loopers » expérimentés, Lynn et Pat Lortie ont récemment rédigé un article dans le magazine Canadian Boating sur leur expérience du Great Loop – à deux reprises ! Vous retrouverez leur histoire et plein de conseils dans le numéro de février de Canadian Boating: « Thinking of Becoming a Looper? Tips From a Looper Who Has Done the Loop Twice » à https://www.nxtbook.com/kerrwil/canadianyachting/canadian-boating-february-2024/index.php#/p/58

Scènes du voyage de Lynn et Pat Lortie.
À gauche : Petit matin sur le fleuve Mississippi
À droite : Sortie de la première écluse à Chicago et direction centre-ville.

Pour voir la publication originale sur Facebook (en anglais) : https://www.facebook.com/groups/TheGreatLoop/posts/10160918872598630/?comment_id=10160919429678630&reply_comment_id=10160925262633630&notif_id=1697941080211630&notif_t=group_comment

Pour en savoir plus sur le Great Loop et l’AGLCA, voir www.greatloop.org

Allegra Smith-Herriott est rédactrice adjointe de Canadian Boating. Elle est diplômée de Sport Media et aussi navigatrice de plaisance sur la baie Georgienne.

Related Articles


New Boats: Beneteau Oceanis 34.1 – A Sleek, Good -Looking Delight To Sail

By Katherine Stone

There is nothing more that I enjoy than being with friends and messing about in boats. Messing about in brand-new boats on a champagne sailing day on Lake Ontario at the beginning of the summer doesn’t get any better. To have the new owner, Helmuth Strobel and Anchor Yachts dealer Pancho Jimenez aboard made it even more special, as they can also speak to what they truly enjoy about the boat. We keep our own boat in a harbour that has a long waiting list for boats over 35 feet, so this little gem would definitely fit the bill and feels like a much bigger boat. True to the spirit of the 7th generation Oceanis line, the 34.1 is built in Poland and replaces the 35.1. It is 1,000 lbs lighter, 14 cm narrower and has 29% more sail area.

Read More


Destinations

Peter Island Resort in the British Virgin Islands has Reopened

Peter Island Resort in the British Virgin Islands has opened its rebuilt and re-envisioned luxury private island in 2024 after the property closures from the Virgin Islands’ 2017 hurricane season. Peter Island Resort has been undergoing its transformation for over six years. Its evolution includes brand new and upgraded accommodations and new state-of-the-art facilities and five stellar beaches amid hundreds of acres of unspoiled tropical island.

Peter Island Yacht Club

The new Yacht Club will be a must on the itineraries of sailors, boaters and yachtsmen with a marina that can accommodate a range of vessels from power boats, sailboats and catamarans, to super yachts of up to 200 feet. Located in Sprat Bay harbor, the Yacht Club will be its own destination with a dedicated swimming pool for Yacht Club guests, Drunken Pelican restaurant and bar, a commissary, Sea Chest Boutique and a sports recreation area with pickleball, basketball and bocce ball courts and a lawn-games area. To protect the coral reef and marine life surrounding the island, moorings will be located in White Bay, Sprat Bay, Deadman’s Bay…

Read More