Les questions auxquelles 222 000 plaisanciers ont répondu incorrectement

222 000

8 février 2024

Aux États-Unis, la Fondation BoatUS pour la sécurité nautique et la protection des eaux propose une gamme de cours de formation en ligne sur la sécurité nautique. Trente-six de ces cours gratuits ont pour objectif de rendre la sécurité nautique abordable et accessible.

Plus de 222 000 plaisanciers ont suivi l’année dernière l’un de ces cours de certification nautique, qui obligent les étudiants à répondre correctement à quelques questions à la fin de chaque cours. Quelles questions ont le plus donné de fil à retordre aux  participants, celles auxquelles ils ont répondu erronément ? Bien que nous ne puissions pas vous donner de réponses, voici quelques sujets qui méritent d’être approfondis!

1 – Savez-vous dans quelle direction l’air se déplace ? Si vous aviez dit « depuis la direction dominante », vous auriez tort. L’air finit par se déplacer des zones à haute pression vers les zones à basse pression, en raison du réchauffement inégal de la surface terrestre. La météo, vaste sujet, mais essentiel en navigation.

2 – Vous êtes au mouillage au Mexique et vous voyez un  drapeau jaune (Q) flotter sur un bateau voisin. Étant du genre sympathique, vous invitez son équipage pour un « café et muffins ». Mais celui-ci refuse poliment. Auriez-vous eu la malchance d’être voisin du seul équipage grincheux de Baja ? Si le pavillon indique que l’équipage de ce bateau est en bonne santé, cela signifie également qu’il demande l’autorisation – en quarantaine – pour entrer dans le port. Par conséquent, il est préférable d’attendre de socialiser jusqu’à ce qu’ils y soient autorisés. Que votre destination soit à quelques heures de navigation ou à plusieurs semaines, bien planifier sa croisière aidera au respect des règles et des lois qui s’appliquent.

3 – Il existe aujourd’hui de nombreuses nouvelles technologies sur les bateaux et l’une d’elles, de plus en plus populaire, est  l’AIS (Automatic Identification System), ou système d’identification automatique, qui sert à identifier le trafic maritime et à aider les navigateurs. De quelle manière? L’AIS utilise les fréquences radio VHF pour diffuser les informations AIS, notamment l’identification unique, la position, le cap et la vitesse d’un navire. L’AIS est également probablement l’une des dernières choses que votre smartphone ne peut pas faire seul… pour le moment.

4 – Pouvez-vous expliquer la variation et la déviation du compas ? La variation est causée par le désalignement des lignes de force magnétiques avec les méridiens de longitude (ces lignes imaginaires du pôle Nord au pôle Sud), tandis que la déviation est causée par les effets des propriétés magnétiques du bateau. Cela signifie également qu’en raison d’un écart, vous souhaiterez peut-être retirer la clé que vous avez laissée dans le tiroir de rangement situé juste sous le compas pour en garantir un fonctionnement précis.

5 – Quelle est la longueur d’un mile ? Lorsque vous configurez votre GPS, le choix des milles terrestres ou des milles marins est très important. Un mille terrestre, à 5 280 pieds, est environ 12 % plus court qu’un mille marin, soit 6 706 pieds. Le cours sur l’utilisation du GPS de la Fondation BoatUS montre comment cette énorme différence de 796 pieds est plus que suffisante pour avoir des ennuis.

6 – Vous êtes dans votre bateau à moteur sur le lac et un autre bateau à moteur à moins de 800 mètres devant vous semble aller à votre rencontre ou vous croiser et émet deux brefs coups de klaxon. Qu’est-ce que cela signifie? Si vous avez dit que les bateaux ont l’intention de passer tribord à tribord, vous avez la bonne réponse !

Related Articles


Sylvan G3 CLZ DC: Luxury For Everyone

Sylvan’s brilliant G3 CLZ DC brings an entirely new level of performance, comfort and versatility to Canadian boaters.

By Craig Ritchie

While Canadians may have been slower to warm to pontoon boats than our southern neighbours, that’s definitely changed as we see more of them gracing our waters every year. The latest data shows pontoon boats now represent around 30% of all new boats sold in Canada and it’s easy to understand why – with their interior space and tremendous versatility, pontoons are near-perfect family runabouts.

Read More


Destinations

Cruising Georgian Bay’s 30,000 Islands: Canada’s Freshwater Paradise for Boaters

By Elizabeth Wilson, “Georgian Bay Beauties” (www.GeorgianBayBeauties.org)

The Plan

It’s a beautiful morning as we perform our pre-departure checklist, fire up the engines and prepare to release our lines. And if the long-range forecast of very low winds coupled with plenty of sunshine holds, that’s exactly what we need for the areas we plan to explore on this trip! 

We are departing Midland for a week of visiting some of the islands and anchorages within Georgian Bay’s “30,000 Islands” – specifically those along the western edge. These are the less protected islands which face toward wide-open Georgian Bay, where boaters often have to depart the small craft route and work a little harder at setting the hook but are then rewarded with magnificent western views, stunning sunsets, and so much to explore! 

Read More