·

Delphia 11, premier bateau tout électrique pour Groupe Bénéteau

CPS-22-9-Delphia11-400.jpg

24 mai, 2022

La version FlyLounge du D11

Par Jeff Butler

Racheté par le groupe Bénéteau en 2018, Delphia Yachts a lancé son premier bateau tout électrique avec la promesse que l’entreprise ne construira que des unités  électriques d’ici 2024.

Lors du Festival de Yachting Cannes en septembre dernier, Martin Schemke, récemment nommé directeur général de Delphia, a déclaré : « Notre vision est que la propulsion 100 % électrique inaugurera une nouvelle phase du nautisme et notre mission sera d’établir notre leadership en nautisme électrique en eaux intérieures. Ce nouveau chapitre est défini par une approche consciencieuse de la croisière. »

Le Delphia 11 représente la première page de ce nouveau chapitre. Ce bateau de 35 pieds a été conçu par l’architecte naval Tony Castro de Portsmouth, du Royaume-Uni, pour une croisière silencieuse et relax sur les lacs et rivières intérieurs. Il existe une version Sedan et une version FlyLounge, toutes deux présentant ce que Delphia décrit comme étant « le style distinctif qui rencontre la simplicité avancée ».

Les deux modèles ont des espaces de vie spacieux (la largeur est de 12 pi 6 po) et peuvent être configurés avec une chambre à coucher pour deux personnes avec bureau ou en configuration à trois cabines pouvant accueillir jusqu’à dix personnes.

CPS2-Pic-2b.jpg

Le D11 Sedan

Les deux modèles sont alimentés par un seul moteur électrique Torqeedo Deep Blue 50i 1400 de 56 kW (≈ 80 ch) conjointement avec un système de batterie au lithium, mais il existe des versions légèrement différentes du système de batterie – Life, Cruise et Rapid – qui sont adaptées à différents usages.

La version Life du Delphia 11 est destinée à la croisière sur les lacs et dispose d’une seule batterie de 38 kilowattheures. Celle appelée Cruise est destinée aux excursions plus longues sur les rivières et canaux et dispose de deux batteries totalisant 76 kWh; la version Rapid a la même batterie double avec l’ajout d’un chargeur rapide de 22 kW.

Quel que soit le système, l’idée est que tout le monde à bord fasse l’expérience d’une «croisière consciencieuse » pour profiter du paysage et de la compagnie des autres. Une coque à déplacement et une étrave droite permettent d’avoir de grands espaces intérieurs, et cela signifie également que le Delphia 11 est fait pour la stabilité et l’efficacité plutôt que pour la vitesse.

Avec leurs batteries plus importantes, les versions Cruise et Rapid revendiquent une autonomie de 80 km (43 nm) ou 10 heures à 4,3 nœuds et peuvent être chargées pendant la nuit avec une connexion d’alimentation à quai standard de 16 A. Le chargeur de la version Rapid permet aux batteries de passer de 40 à 80 % en trois heures.

Tous les modèles et versions ont des panneaux solaires intégrés et des onduleurs intelligents pour alimenter le système électrique du bord, la navigation, les appareils de cuisine et d’autres équipements.

Si Delphia est le constructeur qui se concentrera sur la propulsion électrique pour le Groupe Beneteau, ce n’est pas la seule incursion du Groupe dans la propulsion non fossile. Le catamaran à voile Excess 15 avec système Torqeedo a été lancé à la fin de l’année dernière et la société a présenté un voilier Beneteau Oceanis 30.1 à propulsion auxiliaire électrique au salon de Cannes.

Jérôme de Metz, Président-Directeur Général du Groupe Beneteau, déclare : «Nouvelles attentes et habitudes des usagers, nouveaux modes de déplacement et dernières technologies : un nouveau monde de la plaisance et des loisirs nautiques se dessine à l’horizon, et Groupe Beneteau se positionne pour être un leader de ce nouveau monde. »

CPS2-Pic-2c.jpg

Jeff Butler est basé à Toronto et est l’éditeur de  plugboats.com, le site Web international couvrant tout ce qui touche aux bateaux électriques et à la navigation de plaisance. Il est également président de l’Association de bateaux électriques du Canada (electricboatassociation.ca) et se prépare à organiser des courses et des expositions de bateaux à moteur électrique dans le port de Toronto en 2023 pour les premières courses de bateaux solaires de Toronto.

Related Articles


New Boats: Beneteau Oceanis 34.1 – A Sleek, Good -Looking Delight To Sail

By Katherine Stone

There is nothing more that I enjoy than being with friends and messing about in boats. Messing about in brand-new boats on a champagne sailing day on Lake Ontario at the beginning of the summer doesn’t get any better. To have the new owner, Helmuth Strobel and Anchor Yachts dealer Pancho Jimenez aboard made it even more special, as they can also speak to what they truly enjoy about the boat. We keep our own boat in a harbour that has a long waiting list for boats over 35 feet, so this little gem would definitely fit the bill and feels like a much bigger boat. True to the spirit of the 7th generation Oceanis line, the 34.1 is built in Poland and replaces the 35.1. It is 1,000 lbs lighter, 14 cm narrower and has 29% more sail area.

Read More


Destinations

Telegraph Cove—from Resource Community to Tourist Delight

Text and photos by Marianne Scott

Telegraph Cove is a small indent situated on Johnstone Strait in the Salish Sea, 15nm southeast of Port McNeill and near Robson Bight, famous for its orca-rubbing beaches. The village has experienced many iterations with a long history—the harbour once served as a summer camp for the Kwakwaka’wakw who fished and hunted here beginning about 8,000 years ago. Many of their descendants still live in the area.

It’s a hopping place in the summer—winter only caretakers remain on site.

Read More